Gné faim

Ah non alors.

Être dans un hôtel 4 étoiles et déjeuner d’un vieux sandwich au pain de mie avec trois feuilles de salade qui se battent en duel (est-ce qu’un duel peut opposer trois protagonistes ? Je dubite…) sur un coin de table, devant son ordi, en 10 minutes, je suis pas d’accord.

Si c’est comme ça, ce soir, je reprends un bain !

11 comments / Add your comment below

  1. Mais encore? que fais-tu donc en compagnie de ton ordi et de ce triste sandwich à ces heures? Tu n’es pas en réunion?

    Quant à moi, j’ADORE les jours de grève: pas d’horaires imposés, j’ai passé la matinée à traîner, je m’apprête à aller au ciné (voir « Che » : restons dans l’ambiance ;-)) à Opéra, en déambulant sur les boulevards, et à la sortie, verrtueusement, à remonter à contre-courant le cortège en ditrection de République, afin que les hélicos sarkoziens me comptabilisent quand même parmi les défileurs ;-)..

    Et demain vendredi, je ne travaille que le matin, puis rebelote: 2 jours et demi de congé: elle est pas belle, la vie?

  2. Oh ben qd meme un sandiwch dans 4 étoiles, c’est quand même mieux que d’aller au travail à pied par ce froid matin !!! bon bain! je file sous la douche 😉

  3. Cuauh >> Eh bah non, on bossait dans la salle de réu et P. a dit qu’il pouvait se passer de déjeuner (et moi alors ??!!), du coup, on nous a proposé un « sandwich » et effectivement, c’était un sandwich avec du vulgaire pain de mie, une tranche de vieux jambon pliée en quatre et une lamelle de fromage, avec trois bouts de salade et un cornichon. J’avais envie de pleurer 😉
    Alors, le « Che » ? Je trouve Benicio del Toro assez répugnant pour ma part, ce regard mou et bovin assorti d’une lèvre adipeuse… Beuh.
    *
    Mimine >> En même temps, hier soir, comme on est arrivé tard, on a eu droit à une collation froide et ce n’était pas excellentissime… plein de viande froide, de la mayo et encore ces mêmes feuilles de salade et cornichons (le Belge aime le cornichon et le petit oignon vinaigré !)… Bof.
    *
    Thia >> Bin écoute, dès que tu viens à la maison, je te fais un sandwich 4 étoiles pasque vraiment, hein, c’est pareil que les miens ^^ Ah bon, je croyais que la grève était un relatif flop ? Les chiffres dans l’après-midi semblaient moyens…
    Je rentre demain soir et quand même, j’ai hâte ! Ouf !

  4. Comment ça Céline tu savais pas, tu y restes à Gembloux…

    tss tss tss tu vas pas les lâcher comme ça tous ces gemblouxois qui t’ont pris en affection je suis sûre …

    on viendra te voir un de ces week-end..

  5. ca se trouve tu vas rester coincé là bas indéfiniment avec ton collègue comme dans « un jour sans fin », un film où la même journée dans un bled paumé se répétait sans s’arreter pour le séduisant mais grognon Bill Murray, venu faire un reportage sur le Jor de la Marmotte. A la fin il arrivait à sortir du cercle vicieux il me semble mais c’etait en tombant amoureux de Andie Mc Dowell qui le detestait au départ (comme d’hab) ^^

  6. Attends, j’adore ce film « Un jour sans fin » avec cette horrible chanson « I got you babe » qui le réveille chaque matin… HéHéHé… Bill Murray y était démentiel…
    Je ne me souhaite pas de me réveiller chaque matin ici pour tomber amoureuse de P., non, franchement, non. Mais c’est sympa de suggérer. HiHiHi.

  7. il ne sort pas du cercle en tombant amoureux mais en la seduisant et surtout en apprenant à profiter de la vie.

    mine de rien,c’est un tres bon film dans le sens ou il exploite de facon quasi exhaustive l’idée de depart du film.

  8. hahaha je vois qu’il y a des spécialistes du film. Pour ma part je l’avais vu qu’une fois sur M6 un lundi après midi durant un jour férié il y a bien longtemps. Faudrait que je le revoie un jour ^^

Laisser un commentaire