Catherine et moi vous en souhaitons une bien bonne.

Aux disparus de ces deux derniers mois, qui m’ont été chers, à un moment ou un autre. Alzheimer, le cancer ont eu raison d’eux, parfois trop tôt, parfois trop tard. J’ai souvent pensé à eux, est-ce que ça compte quand même, quand on n’a pas été fichu de faire plus ou mieux, par lâcheté, par timidité, par égoïsme ?

L’été, le soleil, la mer, la piscine… Les vacances ? Certes, mais pas que. Ce 34ème été sera aussi l’été DU projet. Pour ceux qui ne sont pas encore au courant, les premières bases ont été posées ici.

– Al : Tu connais, heuh, Pete Charvet ? – Moi : Tu veux dire David Charvet ? – Al : Non, c’est une chanteuse, c’est une élève qui m’en a parlé… – Moi : Tu veux dire… PJ HARVEY ?!?!

Il y a quelques semaines, alors que j’étais, comme rarement désormais (depuis que je vis à Paris, les transports en commun et le Vélib’ sont mes amis), trimbalée en voiture sur des kilomètres, et que j’ouvrais la fenêtre sur l’air vivace de l’autoroute, une bouffée de vent dans les cheveux me projeta, comme la madeleine-biscotte de Proust, dans le bain tiède du souvenir.

Philippe Lefait

C’était bien de savoir, même sans forcément la regarder toujours, qu’il existait une émission culturelle, quelque part, à la télé, qui n’avait pas peur d’inviter des artistes peu habitués à la promotion en général et aux plateaux télé en particulier.

%d blogueurs aiment cette page :