Mon nouveau passe-temps néo-créatif

N’ayant ni l’oreille absolue, ni une mémoire musicale phénoménale, je mets beaucoup de temps à retrouver (quand j’y arrive) et retenir les notes d’un morceau qui me plaît, sans partition – en tout cas au piano, les accords de guitare étant bizarrement beaucoup plus simples.

Après avoir galéré un bon quart d’heure sur l’intro de « Ce Temps » du Cirque des Mirages, je me suis dit qu’il fallait que je réécrive la partition, sinon j’allais me planter continuellement dès la deuxième mesure. Par bonheur, j’ai trouvé l’outil idéal, gratuit, relativement facile à prendre en mains (hyper intuitif – j’ai rien lu et je me suis lancée) : MuseScore.

Idéal pour retranscrire proprement une partition sans user sa gomme et ses nerfs : on pose les notes sur les portées, on les déplace, fastoche (j’ai juste pas compris comment lier une blanche à une noire dans une même mesure, mais bon…) En plus, le logiciel rejoue le morceau pour vous (bon, vu que je le joue avant sur mon piano, c’est un peu redondant, mais c’est quand même rigolo de réentendre le fruit de son labeur joué robotiquement avec un vieux son midi).

Pour l’instant, je tâtonne un peu, mais voici ce que ça donne. Pas mal, non ?

Pas sûre de la tonalité, ni du rythme… mais je me comprends et cette partition est à usage strictement personnel (j’espère que le Cirque des Mirages ne m’en voudra pas s’il tombe dessus).

Si vous vous sentez l’âme d’un compositeur, n’hésitez pas, c’est vraiment rigolo ! Encore une bonne raison de rester scotchée devant mon ordi pendant des heures… (et j’ai toujours un film de vacances à monter, oups).

Laisser un commentaire