Le réveil

Fin d’un long hiver que j’ai traversé entre euphorie et raplaplatitude. Raplaplatitude parce que je suis tombée malade. Bien. Plus d’une fois. Euphorie parce que je suis tombée amoureuse. Très.

J’aborde le printemps complètement K.O. mais avec une envie : écrire aussi sur le bonheur. Parce qu’il existe.

Alors voilà, après quelques semaines de fermeture (j’en entends des qui rigolent, au fond ! ^^), j’aère tout grand ce blob, y fais un peu beaucoup de ménage (j’ai viré la moitié des vieux posts) et vous y souhaite de nouveau la bienvenue.

7 comments / Add your comment below

Laisser un commentaire