6 comments / Add your comment below

  1. Sérieux, tu préfères Parapluie à la Symphonie ? Je t’ai dit qu’il est dans le dernier Gatlif, en post prod, Liberté ? Mais bien entendu, tu lis Armelle, donc tu le sais. Bises

  2. Elaïse >> And the same for you!!! Beaucoup de succès dans ta nouvelle voie pro, c’est cooooooooool ! Bisous !

     

    Micky >> En fait, il bossait à 6h du matin dans le café en bas de chez moi et surtout, il a un bébé que nous avions réveillé. Je suis indulgente, je comprends, d’autant plus que ce n’était pas la première fois que je « poussais » le son un peu trop fort. Dommage juste qu’il soit venu ronchonner le jour du réveillon. Meuh ban. Un paquet de papillotes pour sa petite famille le lendemain, un sourire et hop-là, tout est bien qui finit bien.

     

    Baz >> Oui, sérieux, sista, j’ai préféré le Parapluie aux Abysses. Pourquoi ? J’en sais rien. Les Abysses était plus impressionnant par certains aspects (le bateau de la fin, exceptionnel) mais le Parapluie m’a paru d’une plus infinie mélancolie, d’une poésie plus triste, moins disparate (j’y ai vu une histoire alors que les Abysses m’ont semblé une succession de scènes absurdes, parfois sans sens…) Bref.

    Je sais, pour Liberté. Je savais. Tu m’en avais parlé déjà l’an passé, j’ai pas besoin d’Armelle, j’ai Baz (tu m’avais dit qu’il portait la barbe pour le film de Gatlif…) D’ailleurs dans ce film, y’a Marc-le-coeur-des-hommes-Lavoine. Bof.

Laisser un commentaire