Tudieu.

Je rentre du Blanche-Neige d’Angelin Preljocaj, donné à Chaillot pour encore quelques malheureux jours. Les mots me manquent pour dire à quel point le spectacle est magnifique. merveilleux. magique. Et le peu de qualificatifs qui me reste se bouscule en pagaille dans ma tête : superbe. sublime. fabuleux. fantastique dans tous les sens du terme.

Si je vous dis que le concert de Diam’s de ce soir est l’un des meilleurs concerts auxquels j’ai jamais assisté, je suis sûre que vous allez me rire au nez. Genre ayé, elle s’enflamme, encore une lubie passagère qui va retomber comme un vieux soufflé et tout et tout.

Bon. Je sais que je devrais avoir honte. A mon âge. Etre en transe devant un goth quadra surmaquillé qui a pris de l’enbonpoint et a été infoutu d’écrire une excellente chanson depuis au moins deux albums. Tsss.

En mars 2010

Je vais mourir..

C’est amusant la vie. C’est passionnant, aussi. C’est pourquoi, au fond, je ne m’en lasse pas.

%d blogueurs aiment cette page :