C’est un plaisir, un bonheur immense de lecture comme je n’en avais pas connu depuis longtemps.

Tiens, aujourd’hui, en rangeant un peu tous les papiers froissés qui traînaient sur mon lit, je me suis dit que j’allais quand même regarder l’état de mon compte en banque avant de classer ces feuilles imprimées que je ne consulte jamais dans la pochette adéquate.

de Eduardo De Filippo, mise en scène de Dan Jemmett

Reprise à la Comédie Française à partir du 7 octobre 2009

Je fais vite car je n’ai finalement pas grand-chose à dire…

Bon, cette semaine, je vais faire une mise à jour sérieuse avec des avis-à-moi-que-j’ai sur tout ce que j’ai vu récemment :

Je sens qu’il va râler, prétendre encore qu’il n’est pas beau et tout et tout. Alors que bon, franchement, c’est faux.

%d blogueurs aiment cette page :