« … Infinite sadness » (Smashing Pumpkins)

Je suis là, seule dans ma chambre, allongée sur mon lit dans l’obscurité silencieuse de la nuit, l’âme vidée plus qu’allégée, exténuée. Je n’attends plus rien, je n’espère plus rien. Je suis dépeuplée. Jamais mon esprit et mon cerveau ne m’ont paru plus désertés de toute pensée. Je crois bien que je souffre mais je n’en suis pas complètement sûre. Je me sens triste à pleurer et pourtant, aucune larme ne vient faire battre mes paupières. Il me semble que ça me soulagerait, pourtant, de me libérer aussi simplement de ce trop plein d’émotions et tensions accumulées depuis des mois. Mais je suis comme asséchée de l’intérieur. Pourtant, j’ai dû écouter toutes les chansons les plus mélancoliques de ma discothèque depuis cet après-midi !… Est-ce qu’il me reste un coeur ?

Je ne sais même plus ce que je dois penser de tout ça, si je dois me réjouir ou m’affliger.

Je suis comme toujours déchirée entre ce vers quoi mes sentiments, trop souvent exaltés, me poussent et ce que me dicte la raison, violente et impérieuse. Celle-ci m’affirme que tout est bien ainsi et que le plus beau est sauvegardé. Mais les sentiments sont toujours là, eux, brûlants comme des flammes douloureuses. Et puis je ne peux m’empêcher de m’inquiéter pour lui… alors que je suis complètement inutile au fond.

Je me sens toute émiettée et cassante (comme une vieille biscotte rassie, oui.)

J’imagine que tout cela va s’atténuer avec le temps.

On ne meurt pas si facilement de désillusion… ce qui serait tout de même beaucoup plus romanesque.

15 comments / Add your comment below

  1. J’avais pas vu que j’étais dans tes liens ! Merci 🙂
    Ça fait très XIXe de mourir de désillusion… Ça ira sûrement mieux demain, après une longue nuit de sommeil.

  2. Mais je suis très XIXe siècle, moi, tu sais, Med… 🙂
    Et même un peu XVIIIe (Sturm und Drang !)…
    Au fond, même si j’essaie d’être sobre et mesurée d’aspect extérieur (pas facile), j’adore le romantisme (au sens culturel et artistique du terme, pas le romantisme cucul) (enfin, je crois).
    Bonne fête de la musique à Yutz 🙂

  3. bouh ouh ouh ouh ouh ouh … comme je te comprends ! du sommeil, du chocolat et de l’action surtout !
    tout n’est pas perdu, c’est le début d’autre chose !!
    courage !

  4. pas AU FOND, AU DESSUS aussi !
    on passe un cap c’est sûr mais je sais que c’est dur et qu’il faut du courage, de la confiance et du temps pour reconsidérer les choses. Mais il y a en effet beaucoup de positif !
    Un gros câlin !!! bonne nuit !!

  5. Le célèbre Francis C. fait pression sur une cop’ chanteuse pour qu’elle couche avec lui. Il s’est ramené avec le champ’ en bas de chez elle. Comme elle a refusé ses avances, il la bloque vis à vis d’Endemo’, Pascal N. …

    Difficile d’ecouter ses titres larmoyants le coeur en émoi desormais. ;(

  6. Matt >> Si l’art et le talent d’un artiste devaient être jugés à la hauteur de sa personne, je crois qu’il y a une majorité d’artistes qu’on ne lirait / écouterait / regarderait plus…
    Donc que Francis C. fasse du chantage sexuel (ce qui est dégueulasse, évidemment) n’empêche pas que ces trois chansons-là sont effectivement très jolies… et qu’elles se rapportent, pour moi, à des émotions et une personne bien précises, indépendamment de toute admiration pour le chanteur (que je n’écoute que rarement habituellement.)
    Et puis il y a plein de filles qui rêveraient de coucher avec FC ! (Je plaisante…)
    Au fait, il existe aussi d’autres maisons de disques qu’Universal…

  7. malheureusement je pense qu’il y a effectivement des femmes qui revent de coucher avec lui,
    mais bon,ils y en a sans doute qui revent de johnny donc bon,lol

  8. Valentin >> « Malheureusement »… !?
    Tout ça c’est parce que vous êtes jaloux (oh et ne venez pas me dire « Nan mais une femme qui veut coucher avec FC, je n’en voudrais pas, elle est trop conne ! »)…
    Il en faut pour tous les goûts (même s’ils sont différents des nôtres) et heureusement que chacun ici-bas a une chance de trouver chaussure à son pied (que ce soit FC ou Johnny)… ^^

  9. Valentin >> LOL !!! Elle est bonne 🙂

    Mimine >> Tu vas encore plus hurler quand tu vas savoir que j’ai appris, il y a quelques années (par le patron de la boîte de distribution audiovisuelle où j’étais en stage), que ce brave Francis était (est ?), paraît-il, un chaud lapin qui fréquente boîtes à partouzes et clubs échangistes parisiens !
    Eh oui ma bonne dame, évidemment, tout cela n’est que rumeur, mais je la considère d’un autre oeil maintenant. LOL.
    Cela dit, il fait bien ce qu’il veut de son corps, Francis, tant qu’il ne force pas l’autre. Et puis quand on a tout (eu), il ne reste plus que la débauche, sans doute, pour trouver un peu de piquant à la vie.
    D’ailleurs, je suis persuadée que les gens d’art (comme de pouvoir) ont un rapport particulier avec le sexe, passionné ou excessif ou torturé… Enfin que bien souvent, ils ne peuvent pas se « contenter » d’une relation simple et tranquille.
    Il faudrait lancer une enquête sociologique à ce sujet ! (3615 La Tortue !)

  10. des fois les gens te raconte un truc comme une rumeur et apres ca sort

    bien avant que tout le bouzin soit sur la place publique,quelqu’un m’avait raconté que DSK était un gros queutard

    de la meme facon,quelqu’un de mon entourage qui a bossé à la télé me raconte que michel field adore les « shemale » comme on dit outre atlantique

    l’anné suivante,je lis une interview de ce dernier qui fait son coming out « bi »
    ok c’est pas la meme chose mais si on avoue le bras c’est qu’on a bien pu chocolat

    je maitrise l’ecriture prudentielle

  11. Valentin >> C’était pas moi qui t’avais raconté pour DSK ? Ca fait un moment que je le sais parce que l’ex-copine du fils d’amis à mes parents qui était attachée parlementaire avait eu droit à ses avances insistantes !
    Il paraît que Bayrou est pas mal non plus dans son genre (Marielle de S. est son ex-maîtresse et ils auraient même eu deux enfants ensemble !)
    Quant à Field, ma foi… Tu crois qu’il aimerait Buck Angel ? LOL ! Mais comme diraient les Inconnus, « Cela ne nouuus regarde paaas ! » ^_^
    « Si on avoue le bras, c’est qu’on a bien pu chocolat », bravo et merci pour le fou rire, c’est très très drôle ! 😀

Laisser un commentaire