Oh! you pretty thing

Bon, en ce moment, je n’ai pas grand chose à raconter, enfin si, mais j’ai pas vraiment le temps de me mettre sérieusement à passer en revue Budapest (je viens à peine de finir de trier mes 500 photos pour n’en garder que 300 et quelques), Madrid, films, concerts, théâtre, expo William Blake… – alors à la place, je vais vous montrer plein de trucs chouettes. Et puis on va continuer jusqu’à ce que j’aie le temps de reprendre le rythme de ce blog.

Hier soir, Raphaël est venu à la maison et, après avoir écouté quelques morceaux de Leonard Cohen, Bob Dylan et David Bowie, on s’est mis à regarder des vidéos sur YouTube, histoire de partager nos souvenirs musicaux et chanter à tue-tête (jusqu’à près de 4h du matin, tout de même) : on a commencé par ma chanson préférée de Freddie Mercury de quand j’avais 13-14 ans, « In my defence » qu’il a rappelée à mon bon souvenir (15 ans, que je ne l’avais pas réécoutée, je l’avais oubliée !) ; ensuite on a re-re-re-re-regardé la fameuse Susan Boyle, puis son modèle Elaine Page qui nous a entraînés vers 15 versions différentes de « Memory » (de Barbara Streisand à Christophe Willem en passant par des tas de YouTubers anonymes), qui est sans doute notre hymne culte depuis (« Touch meeeeeeee!!!! It’s so easy to leeeeeaaaaaaave meeeeeee!!! ») et enfin, des tas de chansons des années 60 (Joan Baez), 70 (Elton John) et 80 (Europe, Queen, Whitney Houston, Bowie…)

Et donc, comme la soirée avait commencé par mon CD de Bowie, Raphaël m’a dit : « Tiens, tu devrais regarder son clip de « Jump they say ». Je suis sûr qu’il va te plaire. Autant le clip que lui. Tu vas adorer. »

Mouais.

Bon.

David Bowie, j’aime bien voire beaucoup certaines de ses chansons, surtout les plus connues en fait : « Life on Mars », « Ziggy Stardust », « Heroes », « Let’s dance », « China Girl » (j’ai juste réalisé il y a quelques jours, en achetant son best of, que « Under pressure », que j’adore, était un duo qu’il faisait avec Queen, c’est pour dire ! Pourtant j’ai le best of de Queen depuis quinze ans au moins mais je n’avais jamais remarqué que Freddie Mercury ne chantait pas tout seul !)… Mais le type en lui-même me faisait plutôt peur, pour ne pas dire me révulsait (!), avec sa maigreur, son androgynie, son hétérochromie… brrr…

M’enfin, je vais faire plaisir au petit Raph, on va regarder, on va bien voir.

Et là… vous avez deviné : CHOC EMOTIONNEL ! ♥ ♥ ♥

David Bowie, C’EST LA CLASSE ABSOLUE !! Devant la vidéo, j’arrête pas de faire des « ha », des « ho » comme l’esthète à l’air bête de Mylène Farmer derrière son ouvrage (au fait, en passant, les premières vidéos de sa tournée commencent à circuler sur YouTube, vivement le 11 septembre, ça s’annonce ENORME !)… A mes côtés, Raphaël se marre : « Ha ha, je le savais !! Je commence à bien te connaître, je connais tes goûts maintenant !! »

Eh oui ! A tel point que depuis qu’il est parti tout à l’heure, je rattrape 30 ans d’inculture bowienne et suis à la limite de la transe quand je le vois. Au début des années 2000, il était tout simplement parfait, exactement mon type d’homme : l’élégance britannique dans toute sa splendeur, silhouette impeccable, mèche blonde rebelle, voix sexy en diable, charisme de folie, pffffiooouuu. Je ne m’en lasse pas.

Alors comme je pense que la Beauté doit être démocratisée, voici trois petites vidéos parmi mes préférées (chansons et looks parfaits à mon goût) :

On commence par ma chanson préférée « Ziggy Stardust » (absolument magnifique en version acoustique) – quelle voix, au début, arrrgh :

On continue avec « Heroes », où il est tout simplement à tomber et se rouler par terre de désir sexuel (rhololo ce costume noir, cette chemise blanche et la touche rock : la cravate fine, mammamia !) :

Et pour terminer, « Ashes to ashes », spéciale dédicace à Raphaël qui adore cette chanson – il y a une autre version tirée du Reality Tour où l’on voit sa silhouette de jeune homme parfaitement mise en valeur par un t-shirt noir moulant sans manches mais le son ne rend pas hommage à l’énergie de la chanson, donc je vous mets cette version où David est tout de même terriblement séduisant – libre à vous ensuite d’aller baver sur YouTube :

Bon, voilà. Il n’est jamais trop tard pour se rendre compte de son erreur. David Bowie est magnifique. Merci Raphaël pour cette révélation.

J’espère que mes pauvres voisins sont prêts à passer une semaine musicale de folie avec Ziggy et Major Tom (après une semaine de Joan Baez à fond, ça les changera.)

Edit de 2h00 : OMG, toute la période 1969-74 de David Bowie est absolument génialissime. Mais comment ai-je pu ignorer si longtemps cet artiste ???

10 comments / Add your comment below

  1. Je suis amoureuse de David Bowie !!! 😀
    Tiens, je ne savais pas que c’était ton chanteur préféré, on n’en a jamais parlé ! Comme quoi…
    Je te voyais plutôt amateur de Bob Dylan, Iggy Pop, Nick Cave ou Lou Reed. Va savoir pourquoi…
    Bon bah s’il passe en concert à Paris un de ces quatre, je viendrai frapper à ta porte pour qu’on y aille ensemble !

  2. tu regarde pas assez mes « pick your five » alors ,pourtant c’est toi qui les commentai le plus lol

    de ta liste, je ne suis fan que de Lou Reed,bob dylan niveau personnalité je le trouve relou

    en fait mine de rien j’aime bien ce qui brille,donc Bowie m’attire plus que le trip « poete maudit »

    tu devrai ecouter la BO de « seven » pour entendre du tres surprenant bowie (limite musique experimentale)

  3. Oh si attends, je m’en souviens maintenant… Tu avais mis Bowie dans ta liste des 5 « L’élégance faite homme », si je ne m’abuse, docteur ?!
    Même qu’à ce moment, ignorante que j’étais, je m’étais dit : « Ah ouais, tiens, bof »… Alors que maintenant, il arriverait largement en 3e position, je pense, juste après Serge Lutens et Paul Newman et avant… heuh… Je ne sais plus, peut-être Didier Sandre (?) (après, j’avais dû mettre Cary Grant et Fred Astaire…)
    Bob Dylan, je trouve le mec vraiment détestable, mais bon… Bob is Bob.
    Pour « Seven », j’irai y jeter une oreille. Mais avant tout, je crois que je vais m’acheter tous les vieux CD de Bowie qui doivent être à 7€ à la Fnac !

  4. Oui, eh bien moi je me suis rendu compte compte après avoir tout téléchargé de lui, dans un grand élan post « C.R.A.Z.Y. » (tiens un film qui me fait penser à quelqu’un que nous connaissons toutes les 2, quand j’y pense) que la version originale de The man who sold the world est bien plus fantasmante que celle de Nirvana (et tant pis pour les fans de Kurt Cobain). Mais j’ai jamais pris le temps de tout écouter, sniff… Je cours ce soir voir les vidéos !!!

    Et j’achète enfin un lecteur MP3 digne de ce nom pour pouvoir écouter tout ça dans le métro !!
    Merci Céline pour cette piqûre de rappel !!!

    En tout cas, ce qu’il y a de bien, c’est que David Bowie est pile dans la bonne tranche d’âge pour toi maintenant ^_^

  5. Papatte >> Eh bien avant, je détestais carrément « Let’s dance » (que j’écoute depuis deux jours en boucle dans mon mp3 au risque de me faire exploser les tympans !) Je trouvais la chanson, comme beaucoup de tubes des années 80, trop « électronico-frigide »… Et « The man who sold the world », je n’ai jamais vraiment accroché, ni par lui, ni par Nirvana.

    En revanche, j’ai toujours aimé « Ziggy Stardust » pour ses gros riffs de guitare bien rock et plus encore en acoustique depuis que je l’ai découverte il y a quelques années en téléchargeant une partie des 50 meilleurs albums de rock depuis 1954 selon Télérama. Et puis « Space Oddity » dont les paroles et la musique sont super :

    « This is Major Tom to ground control
    I’m stepping through the door
    And I’m floating in a most peculiar way
    And the stars look very different today »


    Mais le mec me faisait trop peur (encore aujourd’hui, avec ses cheveux rouges, je le trouve assez hideux).
    Comme quoi, c’est drôle, il a suffit d’un déclic ridicule pour que, soudain, ce type devienne un génie à mes yeux. Pareil que pour Elton à l’époque, dont j’entendais les chansons depuis des années à la radio sans jamais rien leur trouver d’extraordinaire, jusqu’au jour où, soudain, ça m’a « parlé » !
    A quoi ça tient, l’Amour ! 😉

    En tout cas, aujourd’hui, non, je ne le trouve plus beau, le sieur Bowie (il est bouffi) (la cortisone ?) Il paraît qu’il a un cancer du foie le pauvre, pffiouuu… Mais au début des années 2000 (genre 2002-2003), je le trouve damn sexy! (Je suis ABSOLUMENT d’accord avec Valentin, je dirais même que son top physique, c’était il y a 15 ans !) (Dire que Manolo m’a dit hier qu’il trouvait qu’il ressemblait à un squelette à cause de ses dents… Arf !)

    Oh, je te conseille d’écouter « Modern love » aussi, j’adore, j’adore !



    (Sur cette vidéo, il est beau de chez beau… Mais pour une fois, je préfère la version studio très années 80 à cette version live !)

    PS : C.R.A.Z.Y. te fait penser à qui ??? o_O

  6. un cancer du foie serait surprenant tout de meme,c’est un cancer inguerissable,on en aurait entendu parler

    j’aime bien la reprise de « let’s dance » de craig david,vous voyez que je suis une midinette

    tu connais la version bowie du « port d’amsterdam »?

  7. Valentin >> Oui, pour le cancer du foie, visiblement, c’est une rumeur qui circule depuis quelques mois (années ?) sur internet et dans certains tabloids anglais. Au temps pour moi, je suis néophyte en Bowie 🙂
    Je viens de voir des images de David et Iman, mon Dieu, quelle classe. Même s’il a pris un sacré coup de vieux…
    Quant à Iman (et non Imam, comme j’ai dit à Raph l’autre soir), elle ne fait pas du tout quinquagénaire !
    Oui, je connais la reprise de « Port of Amsterdam », je ne te dirai pas comment (j’ai honte) et à l’époque, j’avais trouvé ça bien naze (j’ai re-honte) (mais bon, faut dire, faut pas toucher à Jacques Brel, c’est tout simplement « uncoverable »… Même par David… HéHé…)

    Thin White Duke

    (La version de Craig David est écoutable, mais ça reste quand même un peu de la soupe pour dancefloor, non ?)

  8. c’est du bon easy listening je trouve

    dans le meme ordre d’idée,la chanson « body to body » de samantha mumba reprend une routine de bowie,et c’est juste bien sympa

    et d’ailleurs c’est la qu’on se rend compte que la routine en question peut tout a fait sortir aujourd’hui sans paraitre du tout vieillot (point commun avec gainsbourg exemple la tache de mc sollar qui reprend la musique de bonny and clyde)

Laisser un commentaire