Navrant

Parfois, j’aimerais être pareille à une grande héroïne tragique de littérature : rongée par la désespérance d’un amour impossible et d’une vie qui me parait par conséquent ô combien dérisoire, je voudrais me noyer dans un ruisseau, ou me suicider à l’arsenic ou, plus simplement, mourir de chagrin (c’est tellement chic et classe !) (et naturel !)…

Ophelia - John Everett Millais

Mais non.

Quand je suis over malheureuse, je me jette tout simplement sur ces superbons raviolis épinards/ricotta et je mange l’équivalent de quatre parts en haïssant et méprisant ma médiocrité petite bourgeoise.

Elle est belle l’héroïne tragique boulimique du XXIe siècle.

Puisque c’est comme ça, je vais digérer en allant dormir. Na.

11 comments / Add your comment below

  1. Léonie >> Dis donc usurpatrice de pseudo !!! Léonie Laquille, c’est MOI !!!! Si tu veux un pseudo tiré de « Oui-Oui », tu peux t’appeler « Monsieur Culbuto » (génial ce nom aussi !) par exemple ou « Mademoiselle Chatounette » (je l’adorais : Oui-Oui lui fait des griffes avec des épines de rose !) ou encore « Madame Bouboule » (l’ourse, la voisine de Oui-Oui, qui lui fait des super goûters)… Mais Léonie, non et non, c’est MOI !!! (Et je HAIS Facebook de n’avoir toujours pas accepté ce nom les nazes !)

  2. Non pas Ophélie, Je hais Ophélie, non tu ne peux pas mourir folle et noyée, étouffée par tes cheveux et les alluvions saumâtres, NON !!!
    Merde alors, heureusement qu’il y a la photo sur FBK, sinon Léonie j’taurai viré, si un jour ils te changent ton nom… Fort peu experte en Oui-Non-Peut-être, Léonie m’évoque surtout un des lapins (en peluche) maternel que je m’évertue à martyriser tellement elle est moche, alors vient que je te balance contre le mur… Ouh on est vendredi là… Fatigueuuuuuuuuuuuh…

  3. Ishmael >> Huuu, c’est TROP BON !!!
    Au fait, est-ce que ton pseudo vient du bouquin de Daniel Quinn ???
    *
    Baz >> Je ne suis pas fana d’Ophelia non plus (un peu hystérique cette jeune femme) néanmoins, je trouve ça assez classe, la mort par noyade, bouffé par le plancton (mon petit côté Verseau, peut-être ?)…
    Il y a cette image, très forte, très belle et très effrayante, un peu fantasmagorique, de la mère des enfants dans « La Nuit du chasseur » qui me revient à chaque fois que j’imagine un cadavre au fond de l’eau…



    Et puis quand j’étais petite, j’ai failli me noyer un jour et j’en garde un souvenir super bizarre…
    Enfin, si je me suicide un jour, je sais à peu près comment je procèderai, héhé (sans rire, j’y ai déjà songé si souvent qu’a priori, tout devrait être très propre et bien en ordre.)

  4. de toutes façons tu ne peux pas l’utiliser … je ne suis pas fan du pseudo, mais ça y est ton site l’a adopté et je suis sûre qu’au fond tu es contente que je t’écrive ainsi ..

    je te donnerai des nouvelles de oui-oui la prochaine fois.

  5. Léonie >> Non, sérieusement, ça m’énerve que tu aies pris ce super pseudo, vile copieuse !
    En plus Facebook ne veut toujours pas me rebaptiser, je sens que je vais de nouveau partir…

    Cela dit, j’ai vu de super chouettes photo de Charles B. du coup (craquant ! craquant !) (enfin, surtout mal rasé et avec les cheveux un peu longs)

    Oh la la, je suis toujours au boulot, la lose !

  6. nemo >> il est temps que tu regarde « la neige tombait sur les cèdres », l’hiver est bientôt fini! :p

    La mort d’Ophélie sinon c’est un thème dont je pourrais compiler toute les variations.

  7. Ishmael >> Ah mais oui, en plus j’ai le DVD – acheté après avoir su que tu adorais ce film, comme quoi tu m’inspires, hein ! Je vais essayer de le regarder prochainement !

    Léonie >> Tu veux te retrouver à rouler par terre après un coup de boule ? (Je ne sais pas si Oui-Oui parlerait ainsi non plus…)

    Thia >> Ha ha, j’avais même pas noté, effectivement, maniaque jusqu’au bout 😉

Laisser un commentaire