Samedi, et vous ?

Hier, avant d’aller voir Fabrice Luchini, j’ai vu Djé et Vic. Comme ils ne connaissent pas trop Paris, après leur avoir fait déguster le délicieux sanditch « Super boeuf haché » de Tang Gourmet (je ne mange que ça, chez eux), à deux pas de chez moi, je les ai emmenés tout au Nord, à la Villette, voir deux films à la Géode, l’un sur les fonds marins, magnifique (je suis en pleine période (grand) bleue ^^), l’autre en 3D sur les dinosaures (je me suis endormie devant, pourtant j’adore les dinosaures >_<) C’était chouette mais l’idée en elle-même était un peu moisie parce qu’il faisait hyper beau et que, lorsqu’on est sorti des deux séances, on avait la tête comme une coucourde lobotomisée et on avait à peine profité du soleil.

Dans le métro, nous avons partagé la déchéance d’autres zombies.

On se fait chier dans le métro

(Cette dame m’a fait penser à un perso d’Enki Bilal…)

Ensuite, je les ai traînés jusqu’au Palais Royal pour sentir le nouveau Lutens, Five o’ clock au gingembre. On a d’abord pris un café au Nemours, pas cher le café, 2,80€ ; Vic a halluciné ^^’ Puis nous nous sommes rendus aux Salons. Ca faisait au moins un an que je n’y avais pas mis les pieds. Bondés qu’ils étaient. Des gens partout, des debout, des assis, des qui se faisaient servir, des qui attendaient qu’on les serve. Pffiiiouuu. Que des « vieux » bien sapés. Avec mon jean baggy, je faisais un peu tache 🙂 (mais j’aime bien faire tache et je vais même au boulot avec, gnahahahah !) On est resté cinq secondes, le temps de sentir une touche, je ne sais plus laquelle. Sarrasins, peut-être, que je ne connaissais toujours pas. « Ca sent le déo pour W.C. » m’a dit mon petit crétin de frère, qui porte tout de même Gris Clair… En ressortant, mes deux compères m’ont avoué qu’ils trouvaient le lieu « oppressant », malgré la beauté de la déco. Bon. Quoiqu’il en soit, je n’ai pas senti la nouveauté, tant pis. J’attendrai que Cuauh et les autres m’en parlent, pas le temps d’y retourner dans les jours à venir.

Au Nemours

J’ai fini ma journée chez la mère Cynthia, qui m’a présenté son nouveau compagnon de jeux : Casey, un chaton qui a déjà… 5 mois (et c’était la première fois que je le voyais, depuis le temps que je disais que je viendrais.) Très mignon, joueur, ah la la, mais que ferait-on sans chat ?

Casey

Et après tout ça, bien sûr, l’apothéose finale : Luchini. Ca va être chaud de lui trouver un cadeau d’anniversaire aussi classe.

Trop belle la vie !

4 comments / Add your comment below

  1. tres chouette les photos

    en tout cas quel productivité blogistique!
    ca te permet de voir au moins lesquel de tes ami sont des nolife

    on les reconnait au fait qu’il poste un com dans les 10mn qui suit la publication de l’article lol ^^

  2. Vu hier au(x) même(s) moments Peur(s) du noir, une série de courts-métrages en N&B sur toutes nos peurs diffuses (insectes, médecins fous, enfermement, bêtes féroces, sadiques, etc.) de Blutch, Richard McGuire -le dernier et le meilleur à mon sens-, Charles Burns etc.: de grands noms de la Bd parait-il: moi, je n’y connais rien…

    Même si ça n’a pas été du tout une partie de plaisir -d’autant que moi j’ai horriblement peur du noir, littéralement! :-D-, et que j’en suis ressortie un peu glauque et groggy sous le beau soleil d’hiver, je crois vraiment que c’est à voir. Surtout par toi, Célinneke, qui dessines et qui aimes la BD: beauté tremblée de certaines images, angoisse diffuse de beaucoup d’autres, et expressionnisme (oui!) surtout: de l’Art, vraiment! J’en tremble encore…

    Quelqu’un d’autre a vu/verra ce film? (court: 1h25 minutes). Opinion(s)?

  3. Tu pars pour faire une note par jour ou bien? Ça fait du bien de décrocher de toutes ces merdes, hein? Marrant parce que il y a pas si longtemps, tu m’envoyais encore des trucs, des questionnaires, alors que ça fait deux mois que je n’entretiens pas Facebook… Décision brutale, alors, ou mûrement réfléchie?

    C’est vrai que je ne suis pas allée jusqu’à effacer mon profil Facebook, mais le point positif c’est que Hermine m’y a souhaité bon anniversaire par exemple. Donc je le laisse à l’abandon, comme une vieille merde…

    Par contre le profil myspace, pas question de l’effacer : ça sert pour aller voir/écouter des groupes, ce pourquoi j’avais créé un compte à la base. Après, je n’entretiens plus tellement mon profil, mais pas question pour moi de l’effacer. J’aurais pas eu accès à certaines photos sans ça, par exemple!

    Sinon, pour répondre à une question posée plus haut, oui, « Peur(s) du noir », ça me dit bien, j’espère juste qu’il passera dans mon patelin…

  4. Valentin >> Je fais aussi partie des nolife, même après avoir arrêté MySpace et FesseBouc ! 🙂

    Cuauhtli >> Ouais, je vais aller voir « Peur(s) du Noir », le concept m’intéresse bien, même si je ne suis ni trop fan de Blutch ni des autres (pardon les puristes.) Toute cette mode autour de la BD hype me sort un peu par les trous de nez. L’adaptation de « Persepolis » m’avait à ce titre un poil agacée. M’enfin, je vais pas mourir bête et en plus, j’ai la carte UGC. Tiens, tu pourrais lire « Black Hole » de Charles Burns, j’ai moyennement aimé (plus positivement que négativement toutefois). On reparlera du film.

    Malphas >> Mon départ de MS et FCBK est à la fois brutal et réfléchi, j’y songeais depuis quelques temps mais j’étais toujours aimantée. Et puis si je te harcelais de notifications, c’est simplement que sur FaceBook, pour voir les résultats de tests, tu es obligé de l’envoyer à 20 de tes amis – c’est gavant à la fin – et donc tu étais souvent un heureux élu ^^
    Pour MySpace, c’est vrai que c’était chouette comme site, au fond. Mais bon. Je n’y allais plus si souvent et puis j’en avais marre de recevoir des demandes d’amis inconnus.
    Le plus drôle, c’est que ça ne me manque pas du tout.
    En revanche, j’ai passé encore plein de temps sur l’ordi aujourd’hui, mais pour commencer un nouveau site ! (Plus par mail… ^^)

Laisser un commentaire