La flûte à six schtroumpfs

Et voilà, c’est bien triste, mais sans doute y’a-t-il un temps pour tout…

Le temps des piercings, des tatouages, de la fausse rebellitude qui consiste à faire au final exactement ce que font tous les autres. Quoiqu’il en soit, phénomène de mode mis à part, j’aime les piercings – comme j’aime les tatouages maoris depuis le film L’Âme des guerriers de Lee Tamahori en 1996 – et je trouve toujours cela très joli sur certaines personnes. Mais il était temps que je m’en sépare.

A force de tomber plus ou moins malade beaucoup plus facilement et souvent qu’avant depuis que j’ai mes 10 trous dans le corps, d’être tout le temps fatiguée, à force de m’entendre dire, par ma mère, les médecins ou d’autres personnes, que c’est mauvais pour la santé, que c’est une agression contre le corps, que c’est autant de trous par lesquels s’échappe l’énergie, que c’est possiblement dangereux si ça touche un point d’acupuncture, que c’est moche, que ça ne sert à rien et que ça ne m’apporte rien (voire que c’est limite ridicule à mon âge canonique), à force, enfin et surtout, de faire infections sur infections au cartilage depuis plus de trois ou quatre ans sans que jamais ce piercing n’ait cicatrisé, j’ai fini par lâcher l’affaire. Et après avoir retiré – à regret – mon labret (le seul que je garderais si l’on me proposait de choisir) suite à mon embauche dans une agence de com, je viens de me débarrasser de trois piercings supplémentaires. Le résultat, c’est que je me tape un chouette chéloide (petite boule toute moche sur le cartilage, signe d’une mauvaise cicatrisation) ! Mais au moins, la mini douleur (lancinante mais supportable) que je ressentais a disparu. LIIIIIBRE !!!

Est-ce que ma vie va changer ? Est-ce que je vais être plus en forme ? Plus dynamique ?

Bizarrement, je me sens soudain toute vieillotte. C’est idiot, mais je m’aime mieux avec des trucs en métal sur le visage et les oreilles (mon rêve, c’était le bridge, mais bonjour les lunettes). Mais bon.

Objectivement, il est clair que je ne vois pas pourquoi on s’inflige tout ça, juste pour se croire plus beau que les autres (ou plus beau pour soi-même), alors qu’on est juste aussi con que les autres…

Heureusement, il me reste encore 6 trous. Ouf ! 🙂

4 comments / Add your comment below

  1. Célinette, je trouve que tu as bien fait.

    Le désir d’un signe/bijou DANS son corps, je le comprends/partage tout à fait: malgré l’avis de mon ex-mari -acupuncteur patenté-, je me suis fait percer les oreilles à 30 ans (bon, juste un petit trou très sage de chaque côté), et je ne l’ai jamais regretté, bien que ces trous n’aient jamais tout à fait cicatrisé: c’est que la mémoire du corps est bien meilleure que celle de l’esprit, et il sait bien, lui, qu’il ne devrait pas y avoir de trou à cet endroit-là…

    Question de génération, je trouve en revanche les piercings sur le côté du nez très laids: ils déséquilibrent la symétrie du visage, et ressemblent par leur forme à un gros bouton -de surcroît souvent enflammé-: en fait, ça m’inspire même une très légère répugnance.. Je me réjouis donc que tu aies enlevé au moins celui-là (car c’est bien un de ceux que tu as enlevés?)

    Donc, courage, et gardes-en juste un ou deux, secrets, peut-être?.. Pour les autres: avanti! Tu nous diras si tu auras eu l’impression d’un changement positif: j’y crois! Et perso, je te trouverai bien plus jolie, foi de Cuauhtli!

  2. Heuh… Celui du nez, je l’ai gardé !!! ^___^ En revanche, j’ai enlevé le labret (celui de la lèvre) mais cela fait déjà 3 mois. Le trou s’est rebouché en partie mais est encore visible. Là, j’en ai enlevé trois des oreilles, dont celui du cartilage qui, en fait, me faisait tout le temps mal et qui d’ailleurs m’a fait bien enfler.
    Je pense que j’enlèverai celui du nez dans quelques temps, mais j’y tiens encore un peu. Le truc qui m’embête, c’est que le trou se voit quand même pas mal sur le nez !!!

  3. J’ai vu la photo du bridge, j’ai pas aimé du tout, alors que j’aimais bien ton labret finalement. J’aurais bien aimé essayer moi quand j’etais djeuns, mais mon corps rejeté les boucles d’oreilles, donc les piercings 🙁

    Pauvre Nemo, avec ses trous dans le nez, le jour ou tu vas éternuer ;p !

Laisser un commentaire