Les vacances 2006, c’était…

c1803- source : popcards.fr

Passer deux jours à Bruxelles pour revoir les copains SL : Cuauh, Nego, la Schtroumpfette et Yves, Betty,

Pédaler à perdre haleine dans Paris,

Organiser (ou annuler ^^) des pique-niques orgiaques,

Ecouter (et quémander) les potins sentimentaux des autres,

Revoir les vieux potos un peu éloignés : Malphas, Benj’, Rom’s…

Rencontrer de nouvelles pommes grâce à MySpace,

Bouquiner des merdes conseillées par le Magazine de la Santé (comme Keith Ablow) et, du coup, replonger dans Stefan Zweig avec bonheur,

Essayer de dessiner,

S’éclater au Concert Indétendances avec trois joyeux garçons,

Partir au dernier moment dans le Gard avec le chat pour (presque) tout bagage,

Visiter 2-3 coins d’Ardèche et ne pas oser se mettre en maillot de bain à Pont d’Arc parmi des centaines de bouts de viande humaine,

Aller à Carquei pour profiter des parents et de la maison,

Avoir toujours plein de monde à la maison,

Râler (parce que râler, c’est chouette),

Aller à Ikéa,

Ranger les Lego,

Aller à Ikéa (on ne s’en lasse pas !),

Se baigner, enfin,

Eviter, telle WonderWoman, les méduses, quand tous les autres se font piquer,

Ranger les Playmobils,

Louper le frère de Matt, louper Cuauh,

Se baigner,

Ranger les magazines Spirou, Mickey, les soldats de plomb et tous les jouets qui traînent,

Râler,

Payer 9,30 € pour voir la Science des rêves et re-râler,

Descendre à la plage en vélo mais remonter en voiture avec Môman,

Accueillir Nico après des mois sans s’être vu,

Se balader au soleil, se baigner, nager, nager, nager, toujours plus loin, en essayant de ne pas penser aux méduses,

Faire des grillades et saucisses trop grillées mais on s’en fout parce que les merguez, ça doit être bien cuit (dixit Nico),

Chercher désespérément le Festival BD de Solliès-Ville sans jamais trouver l’entrée de l’autoroute,

Aller bouffer une crêpe dégueue au Port de Hyères mais servie par un serveur tout sympa,

S’encanailler à la fête foraine et se demander à quoi peuvent ressembler les prétendus phénomènes de foire exposés (la sirène qui a le visage d’une fillette de 12 ans et une queue de poisson, le requin de 7 mètres de long et 1 tonne, etc.),

Photographier Nico devant de belles naïades qu’il n’osera jamais aller draguer,

Visiter Aix et rencontrer enfin la mystérieuse et sympathique PM (elle existe et non, elle n’est pas un agent du KGB !),

Se baigner de nuit à Sanary dans de gros rouleaux plein d’algues et un peu effrayants,

Relire les Misérables en version Bibliothèque Verte et trouver que ça pète toujours, même réduit de trois quarts,

Passer 5 H à ranger et nettoyer la maison avant de repartir,

Chanter et haïr « Quand vient la fin de l’été… » du moullissime Laurent Voulzy,

Espérer que Nico viendra nous rejoindre à Paris pour de folles aventures,

Passer par Lyon sans avoir le temps de voir quiconque (Mag, Mme Adamo… pardon…),

Ranger ma chambre à Lyon mais aussi toute la bibliothèque de Môman (parce qu’en fait, j’adoooore ranger !!)

Bâiller devant les Secrets du volcan, série d’été de France 2 affligeante, juste pour revoir Louis Velle (qui meurt dès le premier épisode, bouhouhou…)

Revenir sur Paris pour repartir à Bruxelles pour le mariage de la Schtroumpfette,

Rigoler bêtement avec Nego, tout malade,

Être abandonnée au mariage par Nego, vraiment tout malade,

Revoir Belegaer et rencontrer Black Sheep Girl, une fille vraiment très drôle (non Schtroumpfette, je ne te piquerai pas ton amie !) et Alex, un type vraiment très cool,

Bouffer comme une sagouine,

Faire 8H30 d’Eurolines et trouver ça, finalement, fun (même à côté d’un vieux fripé tout moche),

Faire une soirée filles avec Thia et Nad, aux pâtes et au saumon (mmiiaammm),

Se saoûler de Joan Baez…

Source de l’illustration : popcards.fr

5 comments / Add your comment below

  1. Quand est-ce qu’on fait une soirée Lego ??? 😀 J’ai trèèès hâte ! (Pas trop Playmobil, moi)

    See you dans les allées de S. ?… Ou ailleurs ! Puisque l’été continue, un petit pique-nique par exemple ?..

  2. Snif snif, ton post à failli m’arracher une larme, ça m’a rapellé que moi je n’ai pas eu d’été et peut être pour rien…
    re snif ,comme on dit toute les meileures choses ont une fin…
    mais manu à raison on peut se faire un pic nic revival en plus il fait encore vachement beau , ça vous dit un soir de semaine…
    ps: une minute de silence à la memoire du pilon de poulet immortalisé…

  3. oui Nemo, ce fut « Pilon de Poulet et Profiteroles Power » ! L’avantage de tes notes, c’est que je n’ai même plus besoin d’aller au cinéma..
    Bon en tous cas, j’espere que tu as passé une tres bonne premiere journée, et je ne viendrai même pas te faire peur demain 🙂

    « bonjouuuuur Madèmmme, je voudrais acheter Dior Addict ou Angel »

Laisser un commentaire